Aide financière changement fenêtre : les dispositifs disponibles

AccueilCommentAide financière changement fenêtre : les dispositifs disponibles

Des fenêtres en mauvais état peuvent se transformer en un véritable gouffre financier en termes de dépense énergétique. En effet, elles constituent un passage idéal pour laisser la chaleur s’enfuir de votre logement. Pour palier ce problème récurrent dans de nombreux logements anciens, l’État met en place, depuis plusieurs années, un système d’aide financière pour accompagner les propriétaires qui souhaitent remplacer leurs fenêtres par des modèles plus performants.

La chasse aux fuites énergétiques

Les fenêtres, les baies vitrées et les portes-fenêtres des bâtiments et des maisons construits avant 1974, sont des produits à simple vitrage pour la plupart. Ces huisseries sont désormais considérées comme obsolètes, car elles sont responsables de fuites de chaleur à hauteur de 10 et 15 %, selon l’ADEME.

Or, le coût des travaux liés au changement de menuiseries représente un montant conséquent, et un grand de nombre de propriétaires renonçaient à les engager. Dans une optique d’économie d’énergie à grande échelle, l’État propose à tous les propriétaires éligibles, des aides dites « à la rénovation énergétique ».

Aide financière changement fenêtre : les dispositifs disponibles

En réalité, il existe différentes aides financières pour vous aider à remplacer vos anciennes fenêtres pour des modèles plus efficaces. Vous pourrez ainsi réaliser jusqu’à 30 % d’économie sur votre facture. Toutefois, ces aides à la rénovation sont soumises à certaines conditions. Il faut être propriétaire du bien en question et celui-ci doit constituer votre résidence principale, ou être mis en location. Dans la plupart des cas, vous devrez faire appel à des artisans labellisés RGE.

Une TVA minorée à 5,5 %

La TVA à taux réduit appliquée pour des travaux de changement de fenêtre est automatique. Pour en bénéficier, vous devrez passer par un professionnel RGE (Reconnu garant de l’environnement) ou non. Vous n’aurez aucune démarche à effectuer.

Les aides de l’ANAH

L’Agence nationale de l’habitat VIA MaPrimeRenov’ vous aide selon un barème qui s’applique selon vos revenus. Cette subvention peut se monter de 40 à 100 euros par fenêtre. Pour l’obtenir, vous devrez constituer un dossier auprès des services de l’ANAH, avant d’entamer vos travaux.

La réduction d’impôts Denormandie

Cette aide permet d’obtenir une réduction d’impôts, mais ne concerne que les propriétaires-bailleurs qui mettent leur en location pour une durée minimale de 6 ans. La réduction peut aller de 12 % pour une location de 6 ans à 21 % si la mise en location est établie pour 12 ans. Cette disposition intervient dans la lutte contre la location des passoires thermiques.

Aide financière changement fenêtre : les dispositifs disponibles

Les autres dispositifs possibles

Il existe d’autres aides pour vous aider à financer vos travaux de changement de fenêtres. Parmi elles, la prime Effy, l’éco-prêt à taux zéro et d’autres subventions octroyées par l’ANAH (Habiter Sain, Habiter Serein, etc.) ou les primes octroyées par les fournisseurs d’énergie. Le prêt à taux zéro (PTZ) est aussi une solution pour vos travaux de rénovation énergétique.

Pour estimer le montant de ces primes, il est possible d’utiliser un simulateur d’aide en ligne. Cela vous donnera une idée des montants auxquels vous pouvez prétendre, si vous êtes éligibles à ces aides. 

Pour trouver d’autres idées qui vous aideront à améliorer votre habitat avec des solutions pertinentes, consultez un site intéressant dédié à l’univers de la maison. Du choix de votre assurance emprunteur aux allégements fiscaux liés à la rénovation énergétique, vous y trouverez de nombreuses informations pratiques et des conseils pour votre projet immobilier.

Dernier articles